SFR Presse
Le Télégramme
17 février 2019

Sala. Le dernier hommage

1 min

Parents, amis, émissaires de Nantes, Bordeaux et Cardiff, habitants de Progreso, le village qui a vu grandir Emiliano Sala, sont venus, samedi, par centaines s’incliner, pleurer, poser une main sur le cercueil du footballeur fauché en pleine ascension, alors qu’il s’apprêtait à réaliser son rêve de jouer en Premier League. Dans le gymnase du club de San Martin, son premier club, où il a joué dix a

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :