SFR Presse
Libération
4 juillet 2018

Résistance soviétique : le sang des partisans

L’historienne Masha Cerovic revient dans «les Enfants de Staline» sur la lutte éprouvante et brutale menée contre le nazisme en Ukraine, en Biélorussie et en Russie occidentale.

2 min

1 like

Durant la Seconde Guerre mondiale comme après, le régime soviétique a sans relâche exalté l’héroïsme des partisans, célébrant le rôle joué par les combattants de l’ombre dans la lutte contre l’envahisseur hitlérien. La réalité se présente sous un jour plus contrasté, comme le révèle la belle étude de Masha Cerovic. En montrant, d’abord, que le peuple ne s’est pas uniment dressé, dès juin 1941, con

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :