SFR Presse
La Croix
19 avril 2019

Le proverbe s’est fait chair

Martin Steffens

2 min

Mon papy disait toujours : « Quand le vin est tiré, il faut le boire. » Il en profitait, d’ailleurs, pour boire un coup, ce qui me rendait plus obscur le sens de cette expression. J’en demandai un jour l’explication. On me répondit : « Quand il faut y aller, il faut y aller. » Mes sourcils durent se froncer car on ajouta : « Ce qui est fait, est fait… On n’arrête pas le progrès… » J’osai ma propre

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :