SFR Presse
Corse Matin
26 septembre 2019

Mélenchon joue la surenchère face aux policiers et à l’État

François TONNEAU

2 min

François TONNEAU
François TONNEAU

Quatre jours après son "procès politique", il traite les policiers de "barbares" On pourra traiter Jean-Luc Mélenchon de pousse-au-crime, de fou guévariste. On ne pourra pas lui reprocher sa sincérité. "Accuser un Insoumis de rébellion est une sorte de pléonasme", crânait-il face au président du tribunal de Bobigny, la semaine dernière, lors d’un procès qu’il a rendu politique à l’excès. Le revoil

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :