SFR Presse
Le Télégramme
7 mars 2019

Ivres, ils révèlent leurs talents de poètes

1 min

Ce mardi à 18 h 10, un Brestois de 44 ans décide de réintégrer la maison d’arrêt. Mais au vu de son état d’ébriété manifeste, il essuie un refus des agents pénitentiaires qui appellent les policiers. Le quadragénaire n’apprécie que moyennement et insulte copieusement les trois fonctionnaires et les deux stagiaires venus le chercher pour le conduire à l’Hôpital des Armées. Finissant par manquer d’i

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :