SFR Presse
Courrier Picard
9 mai 2019

Une tombe à se souvenir

1 min

Michel Roussel, de Vrely (Somme), déplore l’oubli de tombe d’un ex-camarade de combat : En 1958, j’ai perdu un frère d’armes, Claude Demaria, qui repose au cimetière de Rosières-en-Santerre. Ses trois frères, son père et sa mère sont morts en 1960 dans de tragiques circonstances. Cette tombe serait tombée dans l’oubli si une voisine, dame aujourd’hui handicapée, ne l’entretenait toute l’année. Le

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :