SFR Presse
Midi Libre
27 novembre 2018

Un léger sursis pour les occupants du château Leyris

2 min

Squat. Près de la gare, migrants et militants sont sous la menace d’une expulsion. Sous le coup d’une menace d’expulsion, les occupants du château Leyris, près de la gare, bénéficient d’un sursis de quinze jours. Depuis des mois, l’ancien site de la SNCF a été réquisitionné par l’association Solidarité partagée, qui « constate un manque cruel d’accès aux besoins essentiels pour mener une vie digne

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :