SFR Presse
Le Figaro
5 février 2020

Des mille et une montagnes aux mille collines

ATIQ RAHIMI  Un ovni poétique pour décrire l’horreur, au Rwanda comme en Afghanistan.

Mohammed Aïssaoui

2 min

Génocide ! (…) Il faut nommer l’horreur, / sinon/ elle reviendra sous le nom qu’elle voudra, / sous le masque qui l’enchantera. » C’est Atiq Rahimi, cinéaste et écrivain, qui lance ce cri. Nommer l’horreur ? Le Goncourt 2008 avec le délicat roman Pierre de patience sait de quoi il parle. Né à Kaboul, il a vécu la guerre en Afghanistan et la peste des talibans. Son frère a été assassiné. Lui est un

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :