SFR Presse
Sud Ouest
5 janvier 2019

Un banal contrôle routier se finit en triple drame

E. A.-C.

2 min

E. A.-C.
E. A.-C.

SALLES Le 4 février, un gendarme est fauché par un adolescent sur une moto. 17 jours plus tard, le père du pilote tue son fils et se suicide Trois morts, deux familles détruites. Telle est la tragique issue d’une affaire qui débute le 4 février, sur la route départementale 3, à Salles. Ce jour-là, le gendarme David Lannes mène avec des collègues des contrôles routiers. Il tient un cinémomètre quan

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :