SFR Presse
Le Figaro
20 février 2019

Sur Orban, la droite européenne réduite au ministère de la parole

3 min

À trois mois des élections, voilà une affaire qui tombe au plus mal pour la droite européenne. Le pouvoir hongrois, autrement dit Viktor Orban en personne, s’est lancé en début de semaine dans une nouvelle croisade contre Bruxelles. Et cette fois, c’est le président de la Commission qui est directement visé. En cause, une affiche montrant une photographie détourée et assez peu flatteuse du visage

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :