SFR Presse
La Provence
26 juin 2019

Un douanier, quatre matons, un médecin, un infirmier, deux enseignants...

Romain CAPDEPON

3 min

Romain CAPDEPON
Romain CAPDEPON

Depuis la création du fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT), plusieurs personnels des institutions publiques des Bouches-du-Rhône ont été signalés soit par les services du Renseignement, soit par leur hiérarchie ou encore par des proches ou des collaborateurs via le numéro vert dédié ( 0 800 005 696). Leur profil a ensuite été disséqué en g

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :