SFR Presse
Le Figaro
22 septembre 2019

La PMA pour femmes seules suscite l’inquiétude

Agnès Leclair

3 min

FAIRE UN BÉBÉ « toute seule » doit être possible grâce une insémination artificielle avec don de sperme, réalisée en France, et remboursée par la Sécurité sociale, selon le projet de loi de bioéthique. L’ouverture de la PMA pour les femmes seules apparaît comme une des principales réformes de ce texte. Moins médiatisée que la PMA pour les couples de lesbiennes, cette mesure soulève cependant dava

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :