SFR Presse
Le Figaro
20 février 2019

Ballet de deux géants dans le vide de l’espace

Valérie Duponchelle

3 min

Valérie Duponchelle
Valérie Duponchelle

« Calder-Picasso » commence par deux portraits pris au plus serré par Man Ray. Celui d’Alexander Calder (1898-1976) date de 1930 et montre un jeune homme décidé, un peu ébouriffé, à la veste chiffonnée et endossée à la va-vite sur des épaules larges. Celui de Pablo Picasso (1881-1973) date de 1932. Et cet homme affirmé qui ne sourit pas, profil volontaire et menton tendu, ressemble déjà à un Pica

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :