SFR Presse

Le mari clamait son innocence

J.G.

2 min

J.G.
J.G.

Poursuivi pour le meurtre de son épouse Arlette, en mars 2017, Raymond Cano qui a toujours clamé son innocence est présenté aujourd’hui devant la cour d’assises. Le verdict est attendu demain. Le samedi 11 mars 2017 au petit matin, le corps d’Arlette Cano, 69 ans, est retrouvé sans vie à son domicile de la rue des Papayers à Petite-Île. Elle gît dans son lit, victime d’une trentaine de coups de co

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :