SFR Presse
Le Figaro
12 août 2019

Monsieur Toussaint Louverture, trésors oubliés

Cet éditeur bordelais publie peu, se concentre sur les œuvres hors normes et a reçu un Fauve d’Or pour « Moi, ce que j’aime, c’est les monstres »

Chloé Woitier

3 min

Quatre cents pages dessinées au stylo-bille dans un style ébouriffant : Moi, ce que j’aime, c’est les monstres de l’Américaine Emil Ferris s’est imposé comme une évi­dence au palmarès du dernier festival d’Angoulême. La critique était dithyrambique, et l’autrice s’est prêtée au jeu des interviews et des portraits dans de nombreux médias français ainsi qu’aux rencontres dédicaces en librairies. Der

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :