SFR Presse
Le Figaro
15 juin 2018

« Pour l’Alliance Renault-Nissan, il faut un schéma sur mesure »

Carlos Ghosn, le PDG de Renault-Nissan, brigue un nouveau mandat ce vendredi.

Bertille Bayart Emmanuel Egloff

6 min

Bertille Bayart Emmanuel Egloff
Bertille Bayart Emmanuel Egloff

AUTOMOBILE Les actionnaires de Renault, réunis ce vendredi, accorderont à Carlos Ghosn un nouveau mandat d’administrateur, donc de PDG. Comme chaque année, la rémunération du patron de Renault fera des vagues. Mais, cette fois, l’État votera pour sa rémunération de 2018, en baisse par rapport aux années précédentes. En revanche, celle de 2017, qui doit également être validée, devra être approuvée

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :