SFR Presse
La Dépêche du Midi
22 septembre 2018

Viol en vidéo : le grand

Jean Cohadon

2 min

Des hommes qui s’agitent, animaux. Une femme qui subit. « On ne se remet jamais vraiment d’un viol », confiait, en larmes, une victime aux jurés de la cour d’assises de la Haute-Garonne devant son bourreau. Ce garçon à l’allure juvénile avait fait son éducation sexuelle en regardant, à 10 ans, des vidéos pornographiques sur internet. Pour lui, le consentement de l’autre ne comptait pas, n’existait

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :