SFR Presse

Le "gros cachet" caché brise l'harmonie

Cécile Moutiama

3 min

Cécile Moutiama
Cécile Moutiama

MUSIQUE. Les musiciens de Zalor Nout Péi dénoncent le mépris de deux des leaders, Thierry Gauliris et Frédéric Joron. En cause : la répartition du salaire perçu aux Florilèges. C'est la fausse note de trop pour Zarlor Nout Péi. Le collectif, qui se produisait depuis un an sur les scènes de l'île, vole en éclats. Plusieurs musiciens dénoncent le comportement du trio leader, composé de Thierry Gauli

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :