SFR Presse
Libération
26 juillet 2019

Pourquoi le Tour de France n’est-il pas suspendu pendant la canicule?

1 min

«Si on doit aller dans les montagnes [sous cette chaleur], ce sera du suicide.» Peter Sagan, fantasque sprinter slovaque, poussait ce cri du cœur mardi, alors que l’étape du Tour se courait ce jour-là sous des températures oscillant entre 35° C et 38° C. Fallait-il annuler les étapes suivantes, dans les Alpes, courues aussi sous de fortes chaleurs ? Non, selon l’organisation du Tour et les équipes

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :