SFR Presse
Libération
11 mars 2019

Antisionisme et antisémitisme : un amalgame honteux

Que des antisémites se fassent passer pour des antisionistes pour échapper à la loi n’autorise pas le législateur à entretenir la confusion. L’antisionisme ne conteste pas l’existence d’Israël, mais la façon dont ce droit est mis en œuvre au détriment des Palestiniens.

4 min

2 likes

Tribune. L’antisionisme n’est pas une «forme réinventée d’antisémitisme», comme le prétend à nouveau M. Macron. Il y a un abîme entre l’abjection de la haine raciste et le rejet d’un projet politique discutable. Nombre de juifs, d’ailleurs, furent et sont antisionistes. Quels «arguments» sont avancés pour fonder un tel amalgame ? Il y en a couramment deux. Le premier est le fait que des antisémite

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :