SFR Presse

"Les joies collectives unanimes sont rares"

Rachel Pretti

2 min

Christian Bromberger, professeur émérite d’anthropologie à l’université d’Aix-Marseille, décrypte l’engouement des Français pour ce Mondial. Le foot est-il devenu un phénomène de mode en France ? “En quelque sorte, puisque dire aujourd’hui que l’on n’aime pas le foot, c’est se mettre en rupture avec la tendance générale. Avant 1998, il fallait montrer une certaine hauteur, voire une certaine défia

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :