SFR Presse
Le Figaro
8 novembre 2019

« Nous avons pris la seule décision acceptable »

Si le dernier dirigeant soviétique s’attendait à des bouleversements, la chute du Mur l’a néanmoins surpris.

Laure Mandeville

7 min

1 like

Laure Mandeville
Laure Mandeville

L’ANCIEN dirigeant soviétique, Prix Nobel de la paix, raconte les événements révolutionnaires dont il fut le grand accoucheur et comment, alors que le Mur tombait à Berlin et à travers le bloc communiste, le Politburo décida à l’unanimité de ne pas intervenir. Dans cet entretien réalisé par écrit, il évoque aussi les inquiétudes de Mitterrand, le rôle actuel de ­Poutine, l’initiative de Macr

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :