SFR Presse

Chacun son ballon, faute de mieux

ANTHONY ROBINSON

5 min

ANTHONY ROBINSON
ANTHONY ROBINSON

Si la pratique des sports collectifs est toujours interdite jusqu'au 2 juin au moins, des alternatives de reprise d'activité existent, mais restent difficiles à appliquer. En extérieur, à dix maxi, un ballon par personne, pas de contact. Ce sont avec ces contraintes principales que les clubs des sports collectifs devront envisager la reprise de leur activité dans un premier temps et dans l'idéal,

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :