SFR Presse
Midi Libre
24 novembre 2019

Douleur et courage de l’exil

1 min

Difficile de refermer Ceux qui partent, dernier roman de Jeanne Benameur, de laisser ses personnages tant ils sont attachants, vivants et proches de nous. C’est l’histoire d’un groupe d’émigrants, partis en 1910 pour New York, retenus le temps d’une journée et d’une nuit sur l’île d’Ellis Island. Ils sont là, arrivés après une longue traversée, venus d’horizons différents : Esther l’Arménienne, Do

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :