SFR Presse

Un gros caillou dans la chaussure de Jonathan Rivière

3 min

La SAS LTM Doggy Ertta de Jonathan Rivière est accusée d'avoir exploité une carrière sans autorisation au Avirons, tout en portant atteinte à l'environnement. Selon le dirigeant, vice-président du syndicat des terrassiers, il s'agissait seulement de “défricher un terrain”. Jusqu'à la dernière minute, Jonathan Rivière aura tout tenté pour repousser son procès devant le tribunal de Saint-Pierre. Sa

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :