SFR Presse
Le Parisien
27 juin 2019

Un cadre de la DGSI écroué pour viol sur une mineure radicalisée

Le patron de l’antiterrorisme dans les Ardennes évoque une relation consentie. Les enquêteurs ont découvert des milliers de photos pédopornographiques dans ses ordinateurs.

Éric Pelletier

2 min

Éric Pelletier
Éric Pelletier

Le chefde l’antenne départementale de la Direction générale du renseignement intérieur (DGSI) de Charleville-Mézières, dans les Ardennes, dort en prison depuis la semaine dernière. Ce commandant de police, âgé de 57 ans, est soupçonné d’avoir violé une femme, mineure au moment des faits. Mis en examen « pour viol aggravé, agressions sexuelles, détention d’images pédopornographiques et consultation

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :