SFR Presse
Sud Ouest
4 juillet 2018

Rififi autour de l’avenir du site de la Grave

Armelle Parion, à Toulouse

3 min

Armelle Parion, à Toulouse
Armelle Parion, à Toulouse

TOULOUSE Le collectif « Hôpital la Grave » craint une délocalisation de la Cité de la santé Lors de leur dernière manifestation le 19 juin, ils arboraient des slogans comme « Des moyens pour la santé, pas pour l’immobilier » ou « La Grave n’est pas à vendre ». Le collectif, qui réunit les syndicats CGT santé et SUD, des associations de malades (Act Up et Aides notamment) et des personnels et médec

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :