SFR Presse
Le Parisien
9 octobre 2019

Nous avons testé l’eau gazeuse… alcoolisée

A la mode chez les jeunes Américains, elle repose sur un savant marketing et une recette qui masque le goût de l’alcool. Mais gare à la banalisation et au risque d’addiction, selon un spécialiste.

Damien Licata Caruso

2 min

Damien Licata Caruso
Damien Licata Caruso

C’est une boisson gazeuse incolore mais pas indolore. Les fines bulles de cette eau et ses parfums fruités de synthèse camouflent bel et bien… de l’alcool. Le taux oscille entre 5 et 14 % pour les modèles les plus corsés. Les ventes de ces « hard seltzers » ou « spiked waters », commercialisés aux Etats-Unis depuis 2013, ont explosé cet été à grand renfort de campagnes de pub sur les réseaux socia

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :