SFR Presse
L'Express
25 septembre 2018

SARCELLES, LE LABORATOIRE DU “VIVRE-SÉPARÉ”

Noémie Halioua

9 min

6 likes

Noémie Halioua
Noémie Halioua

Lorsque, entre 1955 et 1975, on érige 12000 logements flambant neufs sur les champs légumiers du Val-d’Oise pour accueillir la démographie galopante d’après guerre, on croit dur comme fer à la modernité et au progrès. Sarcelles, ville nouvelle, se donne des airs d’utopie. Les parcs locatifs sont équipés en eau courante et en chauffage central (quintessence du confort pour l’époque) et les appartem

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :