SFR Presse
Le Figaro
4 novembre 2018

« Une fumée noire, cuivrée, qui pique la gorge »

L’écrivain, sous-lieutenant au 106° régiment d’infanterie, racontera dès 1916 sa découverte de la guerre, notamment des terribles bombardements.

Etienne de Montety

3 min

Mercredi 2 septembre Il est deux heures quand on arrive. On s’installe, avec une impression de sécurité et de force. Ont-ils passé la Meuse en nombre ? Peut-être. Mais de là-haut, nous pouvons les attendre. Un mitrailleur est venu, il y a quatre jours, avec un télémètre, et je lui ai demandé des distances exactes. S’ils viennent, je commanderai les feux qu’il faudra. En attendant, dormons. Les éto

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :