SFR Presse
La Voix du Nord
8 août 2018

LA LOQUE AMÉRICAINE, FLÉAU DES RUCHES

1 min

MÉTROPOLE LILLOISE. Sans conséquence sur la consommation du miel, la loque américaine demeure un poison pour les abeilles. La bactérie s’attaque au couvain (les œufs, larves et nymphes). Le premier réflexe est de contacter la direction départementale de la protection de la population puis de transférer la colonie dans une ruche neuve et propre. Dans la majorité des cas, il est trop tard quand les

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :