SFR Presse
L'Équipe
22 juillet 2018

Copeland remonté

1 min

Brent Copeland (photo), le patron de l’équipe Bahrain-Merida, n’a pas digéré l’incident survenu jeudi à quatre kilomètres de l’arrivée à l’alpe d’Huez, qui a contraint son leader Vincenzo Nibali à l’abandon, après sa chute due à un spectateur. L’Italien n’a pas caché qu’il se réservait le droit de porter l’affaire devant la justice. Copeland avait pourtant demandé à ses coureurs d’éviter de rouler

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :