SFR Presse
Le Figaro
7 novembre 2018

Chute du diesel, un handicap supplémentaire

Emmanuel Egloff

2 min

La désaffection pour le diesel se poursuit à grande vitesse. Le recul avait commencé avant le dieselgate, scandale qui a éclaté en septembre 2015. Pendant quelques mois, les ventes ont tenu. Finalement, la guerre menée par les grandes municipalités et le renforcement des normes antipollution, ce qui entraîne un surcoût sur les véhicules, sont en passe d’avoir raison de ce savoir-faire européen. Al

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :