SFR Presse
Le Figaro
15 juin 2018

À côté du quatuor de Visegrad, le nouvel « axe alpin »

Jean-Jacques Mevel

3 min

FINALEMENT, Viktor Orban pourrait avoir gagné. Le maître de Budapest fut le premier à dresser des barbelés contre l’exode, celui des Syriens en août 2015. Sa prophétie n’est pas loin de se réaliser quand l’Italie, jusqu’ici ouverte à la misère du monde, renvoie en pleine mer un bâtiment chargé de 629 migrants africains. Basculement. Électrochoc. Malgré le trouble d’Angela Merkel et les blâmes d’E

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :