SFR Presse
Sud Ouest
3 août 2018

Le bilan des violences au Nicaragua s’alourdit à 317 morts

1 min

MANIFESTATION Au moins 317 personnes, dont 23 mineurs et 21 policiers, ont été tuées dans les violences qui agitent le Nicaragua depuis avril, selon un nouveau bilan publié hier. Le Nicaragua est en proie depuis le 18 avril à un mouvement de contestation antigouvernementale durement réprimé. Le président Daniel Ortega est accusé d’avoir mis en place avec son épouse Rosario Murillo, qui occupe les

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :