SFR Presse
L'Union
6 octobre 2019

Basculer du bon côté

2 min

Avant une nouvelle trêve internationale, le Stade de Reims (9e) se déplace aujourd’hui (17 heures) à Rennes (8e) avec le goût d’inachevé d’une semaine enfiévrée. « On est très déçus de la contre-performance réalisée face à Dijon (1-2), car l’ascenseur émotionnel a été difficile à vivre trois jours après la victoire à Paris (2-0), affirme David Guion. On ne peut pas cacher le lien de cause à effet.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :