SFR Presse
Sud Ouest
15 septembre 2018

« La ville dont personne ne connaissait le nom »

1 min

« Je m’intéresse aux états instables de la psyché humaine », résume Jean-François Manicom. Le photographe et réalisateur guadeloupéen dévoile à Lormont une série réalisée à Haïti et pose un autre regard sur cette première République noire indépendante du monde, qui attire le plus souvent les faveurs médiatiques au sujet de son instabilité politique et de ses catastrophes naturelles. Rencontre avec

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :