SFR Presse
Libération
3 octobre 2018

La ZAD, une expérience de société alternative

A Notre-Dame-des-Landes, la création de la «zone à défendre» a permis aux militants de réfléchir à une nouvelle forme d’organisation de la vie collective.

2 min

La ZAD de Notre-Dame-des-Landes est souvent réduite à son simple combat contre l’aéroport. Pourtant, même après l’abandon du projet le 17 décembre 2018, une grande partie des zadistes souhaite rester sur place. Si c’est la lutte contre un projet d’aménagement du territoire qui a d’abord initié la «zone à défendre», ce sont les tentatives d’organisation de la vie collective qui la définissent comme

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :