SFR Presse
Le Figaro
25 novembre 2019

Une spécialité qui demeure la voie royale

Caroline Beyer

2 min

CALENDRIER serré. Avec la réforme du bac, qui a mis fin aux filières, les élèves de première suivent actuellement trois « spécialités ». En mars, ils devront en laisser une de côté, en vue de l’année de terminale. Dans le même temps, les universités, dès l’ouverture du site d’orientation Parcoursup, en décembre, devront s’être mises au goût du jour, en formulant leurs « attendus ». Elles répondro

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :