SFR Presse
Libération
3 octobre 2018

Mobilités : la voiture s’accroche à sa place

Le Mondial de l’auto reste très attractif, même si la toute puissance de l’automobile a dû reculer dans les centres-villes. Il est vrai que le désir de mobilité individuelle résiste fortement.

3 min

Le Mondial de l’auto, qui ouvre ce jeudi ses portes au grand public à la porte de Versailles, à Paris, est une grande fête populaire et paradoxale : chassée des hypercentres saturés de trafic et d’échappements nocifs, la voiture reste reine des trajectoires en tout autre point du territoire. Seize constructeurs et pas des moindres (Volkswagen, Ford, Fiat…) seront absents du salon centenaire, mais

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :