SFR Presse

Merci messieurs

Quentin Moynet

2 min

Quentin Moynet
Quentin Moynet

Au terme d’une finale d’anthologie, Rafael Nadal est venu à bout d’un Daniil Medvedev héroïque. À trente-trois ans, l’Espagnol continue plus que jamais de marquer l’histoire du jeu. On s’est réveillés groggy, hier, pas vraiment remis du monument qui s’était construit sous nos yeux, quelques heures plus tôt, la caboche pleine de souvenirs directement placés en haut de la pile à frissons. Des odeurs

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :

Sur le même thème

L'Équipe
10 septembre 2019

Merci messieurs

2 min

L'Équipe
8 septembre 2019

Face à leur destin

2 min

L'Équipe
10 septembre 2019

NADAL RÉSISTE À TOUT

3 min

5 likes