SFR Presse
L'Union
13 septembre 2019

ILS L’ONT DIT

1 min

« Il y a tous ces hommes assis en cercle qui se livrent avec une honnêteté incroyable. Je m’y sentais en sécurité et il n’y avait pas de jugement, ce qui permet de ne pas se juger soi-même. C’est vraiment libérateur d’exposer les aspects laids de sa personnalité ». Brad Pitt, bientôt à l’affiche d’Ad Astra, a confié au New York Times avoir passé dix-huit mois aux Alcooliques anonymes.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :