SFR Presse
Le Figaro
12 octobre 2018

L’Église orthodoxe au seuil d’un schisme historique

Après le divorce prononcé par Constantinople, Moscou accuse Kiev de vouloir « arracher l’Ukraine à la Russie ».

Pierre Avril

2 min

1 like

Pierre Avril
Pierre Avril

RELIGION C’est une bombe à fragmentation lente qui a été déclenchée en Ukraine, dans le monde orthodoxe et russophone, après la décision du patriarcat de Constantinople de reconnaître une Église ukrainienne nationale. Vingt-six ans après sa création et la déclaration d’indépendance du pays - autrefois république soviétique -, cette dernière sera désormais dotée d’une pleine autorité canonique. La

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :