SFR Presse
Le Figaro
1 octobre 2019

Après l’Ukraine, Trump aurait demandé l’aide de l’Australie

Le président américain aurait voulu que le premier ministre de Canberra donne des éléments pour discréditer l’enquête Mueller.

Adrien Jaulmes

2 min

Adrien Jaulmes
Adrien Jaulmes

ÉTATS-UNIS L’appel de Trump au président ukrainien à des fins de politique intérieure n’aurait pas été le seul. D’après le New York Times, le président américain aurait récemment appelé le premier ministre australien, Scott ­Morrison, pour lui demander d’aider son procureur général, William Barr (l’équivalent du ministre de la Justice) à trouver des éléments permettant de ­jeter le discrédit sur l

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :