SFR Presse
Le Parisien
14 août 2019

Une élection sans ambition

Ils sont officiellement trois candidats à briguer la succession de Laurent Wauquiez à la tête des Républicains. Un scrutin qui semble joué d’avance et dont le casting risque de ne pas mobiliser les militants.

Quentin Laurent,@quentin_laurent

3 min

Quentin Laurent,@quentin_laurent
Quentin Laurent,@quentin_laurent

C’est un trône désormais maudit. Il a brûlé les ailes de ceux qui s’en sont emparés et les quelques ténors qu’il reste à la droite ne veulent surtout pas y toucher. Mais voilà, il faut bien élire un nouveau président à la tête des Républicains, après la démission en juin de Laurent Wauquiez. Ils seront donc trois à batailler pour décrocher cette couronne à la superbe passée, en octobre prochain. T

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :