SFR Presse

“J’ai pris perpète avec la mort d’Amandine”

E.L

2 min

E.L
E.L

«Amandine est arrivée fin juillet à La Réunion et elle est morte trois mois après... C’est terrible... terrible monsieur... J’ai pris perpète avec la mort de ma fille.» Les phrases se bousculent au bout du téléphone. Michel a tant de choses à dire. Tant de chagrin au fond de son cœur. Tant de larmes à verser. Tant et à la fois trop peu de bonheur partagé avec sa petite «Didine». Sa fille chérie -

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :