SFR Presse
Le Figaro
4 octobre 2019

Heurts sanglants à Bagdad

Thierry Portes

1 min

Les affrontements ont gagné en intensité vendredi à Bagdad entre forces antiémeutes et manifestants, le jour où la plus haute autorité chiite d’Irak a mis en garde contre une aggravation de la contestation si le pouvoir ne répondait pas rapidement à ses demandes. Les tirs à balles réelles des forces de l’ordre étaient très nourris dans la capitale irakienne. Trente-sept personnes - 33 manifestants

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :