SFR Presse
La Provence
12 octobre 2018

100 000 Marseillais en danger

Sophie MANELLI

3 min

"Si j’habitais Kalliste, je serais très en colère". C’est un ministre de la Ville qui s’exprimait ainsi. En janvier 2014, François Lamy terminait sa visite… abasourdi. Kallisté, ou encore parc Corot, Bel Horizon, le Mail, Maison Blanche : des noms enchanteurs qui ne disent rien de la misère que recouvrent ces copropriétés qu’on qualifie publiquement de "dégradées". Ces cinq bidonvilles verticaux f

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :