SFR Presse
Libération
9 avril 2019

Les pasdaran «terroristes» : l’Iran s’unit et se radicalise contre Trump

Les puissants Gardiens de la révolution vont figurer sur la liste noire des Etats-Unis aux côtés d’Al-Qaeda ou du Hezbollah, réveillant la fibre nationaliste des Iraniens, y compris des plus modérés.

3 min

Mardi matin, la République islamique a fait physiquement corps derrière ses Gardiens. Au Parlement, des dizaines de députés ont débarqué habillés de l’uniforme vert foncé des pasdaran. Même ceux qui se montrent habituellement critiques des conservateurs avaient enfilé le costume en signe de soutien. Ce ralliement ostentatoire est l’œuvre de Donald Trump. La veille, le président américain avait ann

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :