SFR Presse
Mon Jardin Ma Maison
8 février 2019

Du BRF, mais du bon

1 min

Au pied de tous les massifs, Julien Mallet étale une généreuse couche de bois raméal fragmenté (BRF). Il en choisit d’abord un qui a déjà été composté pendant plusieurs mois et en dépose jusqu’à 10 cm, puis le recouvre d’une couche très épaisse de frais. Il apporte peu d’engrais et arrose au minimum. En se décomposant, le bois composté joue les rétenteurs d’eau et nourrit les plantes. Le résultat

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :

Sur le même thème